Leonardo Boff fa una grande proposta a papa Francesco

dall’Argentina e da Leonardo Boff arriva una straordinaria proposta a papa Francesco

Nous observons dans le monde entier une accumulation étonnante de richesse, dans laquelle seulement 1% de l’Humanité parvient à contrôler presque la totalité des flux financiers. Ce mécanisme s’effectue au prix de la généralisation de deux injustices: une injustice sociale avec des millions et des millions de pauvres, et l’injustice écologique avec l’épuisement des biens et des services de la Nature, mettant en danger la durabilité de notre Maison commune et de la Terre Mère. Face à ce paysage dramatique, le pape Francisco a favorisé l’émergence d’une initiative, basée en Argentine et ouverte à tous les continents, pour réfléchir sur ces contradictions: l’Observatoire de la richesse Pedro Arrupe – vers un nouveau système financier et communicationnel mondial.

En Argentine, le groupe initial a réuni des personnes notables telles que Perez Esquivel, Raúl Zaffaroni et d’autres personnalités. Nous invitons à présent les intéressés à soutenir à tous les niveaux cette initiative qui sera accompagnée personnellement par l’évêque de Rome, le pape Francisco. Les personnes intéressées peuvent nous envoyer leur demande d’adhésion à l’adresse e-mail suivante : observatoriopadrearrupe@gmail.com

Leonardo Boff

 

lettre au Pape Francisco afin de proposer l’organisation d’une Assemblée universelle des Églises, des religieux et des écoles spirituelles pour un nouvel ordre éthique et spirituel au niveau planétaire

Cher Pape Francisco, Cher frère aîné,

Encouragés par vos déclarations, et en particulier par l’encyclique « Laudato Si – Pour la sauvegarde de la Maison commune », par votre touchant discours à l’ONU de l’année 2015, ainsi que par les trois messages adressés aux mouvements populaires mondiaux, nous nous permettons de vous écrire cette présente lettre pour vous faire part d’une suggestion mûrie au sein de différents groupes continentaux. Nous pensons qu’elle constituerait un pas en avant et un complément des documents que nous venons de mentionner.

Nous partons de la constatation, explicitée dans votre encyclique, que le système Terre et le système Vie sont sérieusement menacés. Comme le dit la Charte de la Terre, « soit nous allons vers un partenariat mondial pour prendre soin de la Terre et d’autrui, soit nous risquons notre propre destruction et celle de la diversité de la Vie » (Préambule).

Les églises, les religions et les écoles spirituelles, en particulier l’Eglise catholique, sont toutes porteuses de messages spirituels et éthiques. Elles disposent d’une responsabilité fondamentale dans le processus de prise de conscience de l’Humanité et des dirigeants politiques pour qu’ils réalisent les efforts nécessaires pour garantir un futur positif pour la Vie, la Terre Mère et notre civilisation dans son ensemble.

Nous savons, cher Pape Francisco, notre frère aîné, que vous partagez profondément ces préoccupations et que vous croyez au pouvoir de la créativité des êtres humains et, surtout, à la force vitale de l’Esprit Créateur, « amant souverain de la vie » (Livre de la Sagesse 11, 26). Pour toutes ces raisons, nous avançons cette proposition, car nous croyons que vous avez atteint une autorité spirituelle, morale, œcuménique et politique nécessaire pour initier ce processus au nom de toute l’humanité, comme vous l’avez initié auparavant avec l’encyclique Laudato Si.

Nous prions que l’Esprit vous éclaire afin d’organiser une Assemblée universelle des Églises, des religions et des écoles spirituelles et d’approfondir les questions concernant l’avenir de notre espèce, de la diversité de la Vie dans la seule Maison Commune dont nous jouissons. Nous imaginons cette initiative comme une concrétisation de vos inspirations et de vos illuminations.

Le thème général pourrait être formulé comme suit :

Un nouvel ordre éthique et spirituel dans l’économie, la politique, la société et pour chaque individu.

Nous vous proposons, à titre de suggestions, d’aborder les sujets suivants que nous considérons comme essentiels :

  • La spiritualité en tant que processus anthropologique qui a lieu dans chaque être humain.
  • L’eau comme un bien naturel, essentiel, commun et irremplaçable.
  • La durabilité de tous les êtres, en particulier de la nature et de la Vie.
  • La faim dans le monde et le droit à une alimentation saine et suffisante pour tous;
  • Les droits de la Terre Mère et de la Nature.
  • Les droits des Peuples à leur souveraineté et au respect de leurs cultures et leurs traditions.
  • Les droits humains individuels et sociaux.
  • La condamnation de toutes les guerres, notamment les guerres préventives, et l’élaboration de propositions pour la paix.
  • Le droit au plein épanouissement de la conscience
  • L’économie solidaire des biens communs de la Terre Mère et de l’Humanité.
  • L’urgence d’une gouvernance pluraliste de la planète Terre afin de mettre en œuvre ce qui a été dit à l’Académie pontificale des sciences dans le document : « Humanité durable, nature durable : notre responsabilité » : «une redistribution équitable des richesses est loin d’être irréalisable. Les bases technologiques et opérationnelles d’un développement durable existent et sont potentiellement accessibles ».Il est évident que chaque groupe invité tentera d’apporter ses équipes de spécialistes dûment informés sur les questions proposées. L’invitation pourrait également inclure d’autres personnalités expertes et de bonne foi, quelle que soit leur appartenance religieuse ou spirituelle.Nous accompagnons cette lettre de nos prières et de nos souhaits, en vous faisant part de notre admiration et du soutien inconditionnel à vos initiatives universelles, humanitaires, courageuses et évangéliques.Les adhésions doivent être envoyées à : observatoriopadrearrupe@gmail.com
  • Par l’Observatoire de la richesse pour un nouvel ordre financier et communicationnel Pedro Arrupe.
  • Cher Pape Francisco, ce n’est qu’après une mure réflexion et un temps conséquent de prière que nous avons décidé de vous faire parvenir cette proposition dont vous saurez sans aucun doute comprendre la valeur. Nous prions l’Esprit de vous éclairer et de vous inspirer afin de permettre que ce projet devienne une réalité à court terme, en songeant surtout aux sujets les plus vulnérables. L’Assemblée serait ouverte et sans date de finalisation.
  • Il ne s’agit que de premières suggestions.

image_pdfimage_print

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.